Sedrun-Chrüzlipass

Sedrun-Chrüzlipass
LongueurAscensionDescentHauteur minimaleHauteur maximaleDurée approximative
10.18 km1262 m360 m1418 m2346 m4:30 h

Pius et Miriam avec Mia (à partir du 30.06.18) :

Après un long voyage jusqu'à Sedrun, nous commençons à 13h30 notre randonnée du jour sur le Chrüzlipass. Malheureusement, Gypsie tombe malade et ne peut pas se joindre à nous pendant les trois prochains jours.

L'actuel Jakobsweg mène de Sedrun à travers le Val Strem jusqu'au Chrüzlipass et de là jusqu'à l'Etzlihütte. Cependant, en mars 2016, un éboulement dans le Val Strem a enterré le chemin entre la Valtgeva et Bauns. La roche est encore instable et la vie est en danger. Cette section est donc fermée jusqu'à une période indéterminée. Il existe deux possibilités pour atteindre le Chrüzlipass et l'Etzlihütte. Nous décidons de prendre le chemin de Bauns par l'Alp Caschlè et de continuer sur le Jakobsweg officiel en passant par la partie arrière du Val Strem jusqu'au Chrüzlipass. Ce détournement nécessite un temps de randonnée supplémentaire d'environ 1,5 heure avec quelques mètres d'altitude supplémentaires.

Depuis la gare de Sedrun, nous suivons le détournement fléché du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle vers Camischolas sur une surface dure. Nous traversons la voie ferrée, traversons une prairie fraîchement fauchée et commençons la montée vers l'Alp Caschlè. Une route naturelle nous conduit en montée constante à travers les prairies. Après quelques virages, nous apercevons de loin un point de vue avec une croix et un banc. Ici, nous faisons une courte pause et profitons de la belle vue sur Sedrun et le Val Tujetsch jusqu'au col de l'Oberalp. En face, nous voyons le champ de glace du Medelsergletscher. Pendant ce temps, il ne reste pas beaucoup de neige, seulement quelques petites plaques de neige.

Aujourd'hui encore, les températures sont très chaudes et nous sommes heureux lorsque nous atteignons la forêt ombragée. En zigzaguant, nous prenons rapidement de l'altitude jusqu'à ce que nous atteignions la limite forestière de Pegn dil Capi. Nous continuons notre randonnée à travers les hautes herbes, les roses alpines en fleurs et les myrtilles. Le chemin est beau et ne cesse de nous étonner. Plus on monte, plus la végétation est clairsemée et plus les environs sont pierreux (grosses pierres). Enfin, nous atteignons l'alpage du Caschlè à 16h30. Au milieu d'un pâturage, nous découvrons une pierre plate. C'est la dalle de la légendaire sorcière. La légende veut que la pierre ait été transportée sur un fil d'araignée depuis l'Alp Culmatsch opposé jusqu'à Caschlè. On dit que les sorcières ont dansé dessus.

Un vent froid souffle ici et nous avons un peu froid. De l'Alp Caschlè à Bauns, nous devons à nouveau renoncer à environ 300 mètres d'altitude. La descente est assez raide et mène en plusieurs virages en épingle à cheveux jusqu'au Strembach. A partir de maintenant, nous sommes de retour sur le Jakobsweg officiel. Nous nous plaisons beaucoup ici, la primitivité et la rudesse du paysage nous fascinent. Le Strem se courbe comme un ruban scintillant à travers la plaine rougeâtre et mauresque. Les Stremhorns avec leurs pics déchiquetés s'élèvent devant nous, diverses petites chutes d'eau éclaboussent les rochers. Nous suivons le Strem à travers la vallée intacte jusqu'à une bifurcation dans le chemin. Le chemin monte maintenant à gauche à travers des pentes herbeuses et entre des formations rocheuses jusqu'au Chrüzlipass. La montée sur le chemin étroit mais sûr est raide et rigoureuse, mais elle est récompensée par des vues fantastiques sur les montagnes environnantes.

Nous sommes heureux d'avoir enfin atteint le sommet. Le Chrüzlipass a une altitude de 2'347 m.a.s.l. et était à l'origine une importante voie de communication entre le monastère bénédictin de Disentis, vieux de 1'300 ans, et les monastères d'Einsiedeln et d'Engelberg. Il relie aujourd'hui les villes de Sedrun dans le canton des Grisons et d'Amsteg dans le canton d'Uri.

Au sommet du col, il y a une grande croix et d'innombrables cairns qui montent la garde. Tout près, nous trouvons un endroit super sympa pour camper avec une vue fantastique. Il est déjà 19h15 et nous sommes fatigués par les montées et les descentes épuisantes. En outre, il fait assez froid ici et il y a du vent. Nous montons notre tente, nous préparons le dîner et nous nous endormons peu après.

Dans tous les cas, une bonne assurance et un certain niveau de forme physique sont requis pour cette étape. Sur une longueur d'environ 11 km, nous devons faire face à des montées de 1'316 m et des descentes de 418 m. Le paysage magnifique compense cela. Cependant, le merveilleux paysage compense l'effort.

Classement
0

0Noch keine Kommentare

Pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site web, nous utilisons des cookies et des composants externes tels que les vidéos Youtube et OpenStreetMap. Protection des données